KATO Daijiro.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

KATO Daijiro.

Message  Admin le Ven 28 Mai - 19:01

Le surdoué au destin tragique

Le nom de Daijiro Kato reste associé à celui du circuit de Suzuka. C'est sur cette piste que le Japonais se revéle en 1996 et trouve la mort huit ans plus tard. Tragique destin d'un pilote aussi brillant que discret, fidèle à Honda tout au long de sa trop courte carrière.


Daijiro Kato a pu disposer d'une Honda 990 RCV au cours de la saison de MotoGP 2002, qu'il avait
débutée au guidon d'une Honda 500 NSR 2-temps.

Début avril 2004, le japon pleure celui qui, deux ans plus tôt, a décroché le titre de Champion du monde 250, son plus grand espoir dans la catégorie MotoGP, mais surtout un homme dont la discrétion n'a d'égale que sa rage de pilote et sa faim de victoires. Ironie du sort, Daijiro Kato trouve la mort sur un circuit qu'il connaît comme sa poche et qui, sept ans plus tôt, le projette sur le devant de la scène alors qu'il est encore inconnu.


Daijiro était un pilote surdoué, discret et courtois.
les japonais voyaient en lui le futur premier
compatriote titré dans la catégorie reine de la vitesse.

En 1996, simple invité du Grand Prix du Japon à Suzuka, le pilote Honda monte sur la troisième marche du podium. Il n'a pas encore 20 ans, mais sa carrière est déjà longue. Daijiro découvre la compétition avec les courses de pocket bikes, très populaires au Japon. Il enchaine avec les Championnats régionaux, puis le Championnat du Japon 250. En 1997, il remporte son premier Grand Prix à Suzuka, toujours en tant que wild card, puis renouvelle l'exploit l'année suivante. Malgré ses succès, Kato est cantonné à l'interieur des frontières du pays du soleil levant. Le HRC n'envisage pas encore de lancer son poulain en Grand Prix. Le jeune pilote attendra la fin de la saison 1999 pour recevoir son "bon de sortie" et, à 23 ans, le monde s'ouvre enfin à lui.


En GP 250, Kato devance ici Ukawa (N°4) avec qui il a fait équipe en 2000 pour remporter les 8 heures
de Suzuka sur le circuit qui lui sera fatal.

ONZE VICTOIRES ET UN TITRE MONDIAL
Pour ses débuts en GP 250, Daijiro Kato intègre la structure de Fausto Gresini. Le japonais doit s'adapter à de nouvelles moeurs, mettre un nouveau système de communication et de travail... Sanscompter l'apprentissage des circuits sur lesquels il n'a jamais posé les roues de sa Honda. Pourtant, Kato démontre de belle manière que ses employeurs ont eu raison de lui faire confiance. Vainqueur à Suzuka, il s'impose également au Portugal, à Rio et à Motegi. Tandis qu'Olivier Jaxque et Shinya Nakano se dispute le titre de Champion du monde 250, Daijiro Kato réalise une première saison exemplaire, maintenant une pression permanente sur les deux pilotes Yamaha. Il termine le championnat en troisième position, meilleur pilote Honda.


Titré au Japon et en GP après seulement deux saisons, dont la deuxième couronnée par 11 victoires,
Daijiro Kato n'avait plus rien à prouver en 250cc.

LA SAISON CLE
Au cours de cette année 2000 d'apprentissage des GP, le jeune Kato s'offre par ailleur une historique vixtoire aux Huit Heures de Suzuka en compagnie de Tohru Ukawa. Et la saison 2001 s'enchaine en fanfare, avec quatre victoires de rand. Deux passages difficiles, au Mugello et à Assen, ne l'empêchent pas de caracoler en tête du Championnat du monde. Rien ne peut l'arrêter. Le japonais coiffe la couronne et établit un nouveau record dans la catégorie des quarts de litre. Il est temps de passer à la catégorie superieure.

Ironi du sort ou cruelle marque du destin, Daijiro Kato trouve la mort à Suzuka, sur son circuit fétiche, celui-là même qui lui a valu ses premiers succès.

PETIT GABARIT ET GROSSE VOLONTE
Malgré un gabarit de jocket, Kato se montre d'emblée à l'aise au guidon de la 500 NSR que lui confie le HRC. Mais la lutte avec ses adversaires se joue pas à armes égales. Tandis qu'il découvre une machine difficile à dompter, il lui faut affronter des pilotes équipés des nouveaux 4-temps de la catégorie MotoGP. Des motos moins violentes et plus efficaces que les 500 2-temps désormais obsolètes. Pourtant, là ou d'autres se seraient découragés, Kato s'obstine en ne se consacrant qu'a sa progression et à son apprentissage. C'est ainsi qu'il monte sur le podium du Grand Prix d'Espagne entre les deux RCV de Valentino Rossi et Tohru Ukawa. Hélas, cet exploit est suivi d'une serie de chutes qui le déstabilisent. Sa confiance s'éffrite et ses résultats aussi. Il est urgent de lui confier une moto à la hauteur de son talent exceptionnel.


Daijiro est au panthéon des pilotes de course moto. Chaque année, des banderoles ornées de son numéro
de course fétiche, le 74, fleurissent au bord des circuits.

LE MOTOGP DE TROP
A Brno, pour le Grand Prix de la République Tchèque, Daijiro Kato récupère à son tour un V5 Honda avec lequel il se classe innédiatement deuxième. Deux courses sous la pluie qu'il déteste, au Portugal et à Rio, ne lui permettent pas d'enchaîner de nouveaux explois. Mais le japonais retrouve le feu des projecteurs à Motegi en signant la pole position du Grand Prix du Pacifique. Manque de chance, la mécanique le trahit en course. Cinquième en Malaisie et quatrième en Australie, Kato fini la saison sur deux bons résultats qui laissent augurer d'une grande et belle saison 2003. Mais il y trouve la mort dès le troisième tour du premier GP, à Suzuka.

Daijiro Kato en quelques dates
Né le 7 avril 1976 à Saitana, Japon.

. 1979: son père lui offre son premier pocket bike.
. 1981: il participe à sa première course de pocket bike.
. 1988: il obtient son premier titre de Champion de pocket bike.
. 1992: il participe à ses premières courses de vitesse.
. 1994: il remporte sa première course en 250.
. 1996: il remporte son premier Grand Prix à Suzuka.
. 1997: il gagne le GP de Suzuka pour la deuxième fois et devient Champion du Japon 250.
. 2000: il est 3ème du Championnat du monde 250 à l'issue de sa première saison de Grand Prix. Il remporte également les 8 heures de Suzuka.
. 2001: il obtient haut la main le titre de Champion du monde 250.
. 2002: il participe à sa première saison en MotoGP, d'abors avec une 500 NSR, puis avec une RCV, il fini 7ème du Championnat.
. 2003: il décède deux semaines après son dramatique accident au GP du Japon, sur le circuit de Suzuka.

Palmarès de Daijiro Kato
. 18 victoires en Grand Prix
. 1 titre de Champion du monde 250 en 2001
avatar
Admin
Admin

Messages : 186
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 50
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://spencer-1985.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum