Yamaha YZR-M1 N°7. Yamaha Factory Team. 2004. Carlos Checa.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Yamaha YZR-M1 N°7. Yamaha Factory Team. 2004. Carlos Checa.

Message  Admin le Sam 29 Mai - 14:27

Yamaha YZR-M1 N°7. Yamaha Factory Team. 2004.
Carlos Checa. 7ème. 117 Pts. 0 victoire.



La Yamaha YZR-M1 de 2004 était adaptée à la mesure de Valentino Rossi, mais Carlos Checa sut
s'adapter sans protester.

Carlos Checa fut celui qui étrenna la Yamaha YZR-M1 en 2002, pour la première saison de MotoGP, la nouvelle catégorie 4-temps, mais également il sera l'un des pilotes à pâtir d'un certain manque de compétitivité. Pour 2004, l'arrivée spectaculaire de Valentino Rossi chez Yamaha le relégua au second plan dans le développement de la moto, mais lui permit en même temps de bénéficier des améliorations apportées pour le Champion du monde.

Lorsque la fédération internationale de Motocyclisme (FIM) décida de modifier le règlement technique de la catégorie reine pour l'ouvrir aux machines 4-temps de 990 cc, Yamaha fut l'une des usines qui appuyèrent ce projet. Dès le début de la saison 2001, ses ingénieurs se penchèrent sur la toute nouvelle YZR-M1 tout en restant fidèles à une technologie à laquelle ils étaient habitués. La configuration "4 cylindres en ligne" est en effet très courante sur les machines de serie de la marque aux trois diapasons et continue à l'évidence une solution moins risquée que celle adoptée par Honda avec le 5 cylindres en V de la RC211V.
Le moteur etrenné par Max Biaggi et Carlos Checa ne connut pas de modifications notoires au cours des années suivantes et c'est celui que trouva Valentino Rossi lorsqu'il arriva chez Yamaha pour bouleverser le Championnat du monde. Le Champion italien réclama une serie de petites modifications qui, en fin de compte, changèrent considérablement le comportement de la moto. La différence fut manifeste dès les essais hivernaux et les autres pilotes de la M1 bénéficièrent progressivement, eux aussi, de ces améliorations. Sans atteindre le niveau de Valentino Rossi, Carlos Checa comme Marco Melandri ou Norick Abe commencèrent à apprécier le pilotage de la Yamaha de MotoGP.


En 2004, le rôle de Checa dans le développement de la YZR-M1 devint

totalement secondaire après l'arrivée chez Yamaha de Valentino Rossi.

Checa, comme l'avait fait avant lui Max Biaggi, s'était amèrement plaint de l'arrivée anarchique de la puissance qui nuisait de façon notoire à la traction. Mais les indications apportées par Rossi firent que les responsables du développement conservèrent leur confiance au moteur 4 soupapes par cylindre, mais avec ceux-ci plus inclinés. Le Champion avait pris cette décision après avoir essayé différentes possibilités de calage du vilebrequin. Les autres pilotes n'eurent d'autre choix que de suivre la direction imposée par l'indiscutable numéro Un de la marque.
Les plus grandes modifications notées par Checa sur sa moto en 2004, par rapport aux modèles des années précédentes, concernaient principalement le chassis, l'élément sur lequel Valentino et son équipe technique travaillèrent vraisemblablement le plus sous la direction de Jeremy Burgess. E raison de sa discipline et de son conformisme, le pilote catalan put à son tour en bénéficier.
Le cadre de la nouvelle M1 était un double berceau en aluminum qui surmontait le moteur au lieu de l'entourer. Le bloc-moteur, plus compact, améliorait ainsi la pénétration aérodynamique. Son principal avantage, en revanche, résidait dans la maniabilité grâce à l'ensemble de ses suspensions. Les tirants avant du châssis, plus longs que sur le modèle antérieur,apportaient une grande rigidité. Le point de renfort du bras oscillant se situait sur la partie inferieur abaissant le centre de gravité et améliorant la traction.

Fiche Technique
Moteur : 4-temps, 4 cylindres en ligne.
Cylindrée : 990 cc.
Refroidissement : Liquide.
Alimentation : Injection électronique.
Puissance : plus de 240 ch.
Cadre : Double berceau en aluminum.
Suspension Av : Fourche inversé Öhlins.
Suspension Ar : Mono amortisseur Öhlins.
Freins : Doubles disques carbone à l'avant et disque acier à l'arrière.
Pneumatiques : Michelin.


CHÂSSIS
Pour la moto 2004, les techniciens de Yamaha dessinèrent un cadre double berceau en aluminum moins rigide que le précédent. Ils modifièrent également les encrages du moteur et ajoutèrent 2 bras latéraux. La moto devint ainsi sensiblement plus maniable.

MOTEUR
La Yamaha YZR-M1 de 2004 connaissait les mêmes problèmes dans l'arrivée de la puissance et la traction que ses précécesseurs. pour pallier ce défaut dans la mesure du possible, les responsables techniques de la marque, et Valentino Rossi, décidèrent que le moteur 4 cylindres en ligne adopterait une position plus inclinée. En ce qui concerne l'alimentation, Yamaha avait déjà opté pour l'injection électronique.

FREINS
Sur la YZR-M1, le système de freinage signé Brembo se composait d'un double disque en carbone pour la roue avant et d'un simple disque, en acier cette fois, pour la roue arrière. Le système permettreit de réduire en l'espace de quelques mètres les grandes vitesses atteintes par un engin MotoGP avec l'aide non négligeable du frein moteur.
avatar
Admin
Admin

Messages : 186
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 50
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://spencer-1985.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum