Gilera 500 4 cylindres N°10. Team Gilera, 1957. Libero Liberati

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Gilera 500 4 cylindres N°10. Team Gilera, 1957. Libero Liberati

Message  Admin le Sam 29 Mai - 17:23

Gilera 500 4 cylindres N°10. Team Gilera. 1957. Libero Liberati. Champion, 32 Pts (38 Pts)* et 4 victoires.
* point brut


La 4 cylindres de Gilera était une machine exceptionnelle pour son époque : simplicité au plan technique et efficacité.

Gilera fut clairement la marque dominante de la première époque du Championnat du monde en remportant pas moins de 6 des 9 premiers Titres de la catégorie 500 cc. La moto conçu par l'ingénieur Piero Remor, héritière de la légendaire Rondine, se montra imbattable grâce à son puissant moteur 4 cylindres en ligne. Le carenage intégral de l'époque, qui enveloppait alors la totalité de la roue avant, sera définitivement prohibé dès la saison suivante par les instances techniques de la FIM. Libero Liberati remportera le Titre mondial de la catégorie reine en 1957.

Bien que la victoire de la Gilera 500 remonte à ciquante ans, il est clair que l'architecture de son moteur permet de le considérer comme l'ancêtre de ce type de propulseur célèbre qui a donné de nombreux succès aux constructeurs japonais, y compris de nos jours. Il s'agit d'un 4 cylindres en ligne DOHC (Double arbre à cames en tête) et 8 soupapes, très comparable, dans sa structure, à celle des moteurs actuels. La conception originelle de ce moteur remonte en fait à la Rondine, une moto révolutionnaire imaginée par les ingénieurs Piero Remor et Carlo Giannini avant la Seconde Guerre mondiale pour s'attaquer aux records de vitesse.
Le projet Rondine fut acheté par Gilera en 1936 et l'ingénieur Remor rejoignit en 1939 la marque aux deux anneaux. C'est sur ces deux piliers que devait être édifié la Gilera 500 4 cylindres qui triomphera dans le Championnat du monde à partir de 1950. Si le moteur de la Rondine était équipé d'un turbo compresseur qui fut supprimé après l'interdiction de ce type de système d'alimentation, la Gilera en conserva la conception initiale : 4 cylindres en ligne et double arbre à cames en tête entraîné par une cascade de pignons au centre du moteur. A l'égal des motos actuelles, les échappements adoptaient une configuration "4 en 4" avec 2 sorties de chaque côté et un ensemble de 4 carburateurs montés derrière le bloc cylindre. Un schèma qui contrastait, par sa relative simplicité, avec les recherches techniques de ses rivales les plus directes comme la Moto Guzzi V8.


La Gilera 4 fut une moto en avance pour son temps
qui enleva 6 titres des Pilotes entre 1950 et 1957


Après la phase de mise au point de la nouvelle moto sans compresseur, la marque italienne adopta en 1948 la configuration qui deviendra définitive après l'adoption d'un refroidissement par air en remplacement du liquide initial et d'un graissage par carter humide en lieu et place du réservoir séparé initial. Malgré le départ de Remor en 1949, ce qui laissera la responsabilité technique à Franco Passoni, la Gilera commença à se montrer très compétitive, d'abord dans les courses italiennes puis au niveau international devant les AJS et les Norton anglaises qu'elle battit pour la première fois en 1950 lorsque Umberto Masetti remporta le Titre mondial des pilotes en 500 cc.
En 1951, Geoff Duke et sa Norton Manx ramenaint le Titre dans le clan britannique, mais une nouvelle et ultime évolution de la Gilera, avec l'adoption de 4 carburateurs au lieu de 2, apporta les chevaux qui manquaient pour aligner 4 Titres de plus (de façon consécutive) dont 3 pour Geoff Duke qui avait quitté Norton devant la nette supériorité de la machine italienne. Après une parenthèse en 1956, avec la victoire de MV Agusta avec John Surtees. Gilera enleva son dernier titre de Champion du monde en 1957 avec Libero Liberati. La marque d'Arcore se retira à la fin de cette saison en pleine gloire. Les Gilera 4 cylindres restèrent encore quelques années en Grands Prix dans les mains d'écurie privées, mais sans réussir à être compétitives.


Fiche technique
Moteur : 4-temps, 4 cylindres en ligne, DOHC, 8 soupapes.
Cylindrée : 499 cc.
Refroidissement : Par air.
Alimentation : 4 carburateurs Dell'Orto de 28 mm.
Puissance : 77 ch.
Cadre : Double berceau en acier.
Suspension Av : Fourche télescopique conventionnelle.
Suspensios Ar : Bros oscillant à doubles amortisseurs.
Freins Av : A tambours doubles cames.
Freins Ar : Simple came.
Pneumatiques : Avon.


AERODYNAMIQUE
L'évolution de la protection et de la pénétration aérodynamique de la Gilera fut parallèle à celle de son époque. La première version qui permit à Umberto Masetti d'être Champion du monde en 1950 était totalement dépourvue de carénage. A partir de 1952, la moto recevait un petit saute-vent sur la fourche qui protégeait la tête du pilote et c'est en 1954 que la Gilera se voyait équipée de ces carenages intégraux qui recouvraient même la roue avant jusqu'à leur interdiction par la FIM en 1958.

MOTEUR
Piero Remor, qui dessinera plus tard le moteur des imbattables MV Agusta, fut le véritable "père" du moteur de la Gilera 4 cylindres. C'était en fait l'évolution d'un moteur équipé d'un turbo : un 4 cylindres en ligne double arbre à cames en tête très équilibré et robuste par rapport à des rivales plus sophistiquées techniquement, mais difficiles à mettre au point. Entre son lancement, en 1948 et sa retraite à la fin de 1957, le moteur de la Gilera 4 vit sa puissance passer de 48 à 70 (77) chevaux.

CADRE
Dans leurs premières versions. Les Gilera 4 cylindres affichaient une configuration classique avec un cadre mixte en tubes et tôle d'acier emboutie, une suspension avant de type parallélogramme et des amortisseurs doubles fixés au cadre pour l'arrière. En 1951, Gilera montait une fourche télescopique plus moderne à l'avant et un bras oscillant à l'arrière. L'époque était alors aux grandes évolutions et les suspensions s'améliorèrent pratiquement chaque année.
avatar
Admin
Admin

Messages : 186
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 50
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://spencer-1985.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum