MV Agusta MV-3 500 N°1. Squadra Corse MV Agusta. 1967. Giacomi AGOSTINI.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

MV Agusta MV-3 500 N°1. Squadra Corse MV Agusta. 1967. Giacomi AGOSTINI.

Message  Admin le Dim 30 Mai - 7:38

MV Agusta MV-3 500 N°1. Squadra Corse MV Agusta. 1967. Giacomo Agostini. Champion. 46 Pts (58 Pts)*. 5 victoires.
* Point brut


La MV Agusta 3 cylindres reste l'une des motos les plus admirées de toute l'histoire du Motocyclisme.

En 1966, MV Agusta faisait débuter une nouvelle mécanique de 500cc équipée d'un moteur 3 cylindres afin de poursuivre l'heureuse serie de la marque dans la plus grosse des cylindrées. Bien que le retrait des marques rivales italiennes, d'abors, puis Honda plus tard, ait laissé le champ libre à MV pour accumuler les titres en 250 et 500cc, la marque italienne avait continué de développer ses motos pour se battre contre elle-même et dépasser ses propres records pour démontrer ainsi sa grande compétitivité et entretenir le mythe.
Les pilotes de MV Agusta ont remporté les Championnat du monde 500cc entre 1956 et 1974. Mais si l'on considère les titres des constructeurs, on remarque que le japonais Honda, en 1966, s'adjugea le titre à l'issue d'une saison au cours de laquelle la marque à l'aile dorée et fut capable de s'imposer dans toutes les catégories du Championnat du monde.
Il faut en effet nuancer la carrière victorieuse de MV. D'une part en raison du retrait des autres marques italiennes en 1958, qui lui laissa le chemin libre pour la victoire et, de l'autre, par le départ de Honda à la fin de 1967 après avoir enchaîné 6 titres en 250 au détriment justement de MV.

Avec sa 500 3 cylindres, MV Agusta domina la catégorie reine entre

1966 et 1972, toujours avec Giacomo Agostini à son guidon.


La marque italienne avait présenté une nouvelle moto 3 cylindres de 350cc avec laquelles elle entendait affronter la puissante technologie que Honda commençait à utiliser. Elle parvenait à réduire la différence sans toutefois à battre la marque japonaise. La formule se montrait valable pour être appliquée à la catégorie 500, ce qui se produisit dès l'année suivante, en 1966, avec une évolution progressive de la cylindrée, les débuts dans la catégorie reine se déroulèrent à l'occasion du légentaire TT d'Assen, en Hollande, où MV présenta une 350cc dont la cylindrée avait été poussée jusqu'à une capacité de 377cc et qui passera à 420cc en cours de saison. Cette 3 cylindres était une moto beaucoup plus étroite, plus maniable et surtout beaucoup plus fiable que sa rivale à 4 cylindres de chez Honda. Elle effectua deux saisons épiques au cours desquelles le binôme MV-Agostini empêcha la marque japonaise de remporter le titre des pilotes dans toutes les catégories.
En 1967 fut présenté la moto avec la cylindrée définitive de 498cc qui remportera le titre une fois encore. Avec la retraite de Honda et de Mike Hailwood pour 1968, la firme de Cascina Costa se retrouvait une fois encore seule dans sa lutte pour le titre en face d'adversaires de moins grande envergure comme Matchless, Norton ou Linto. MV ne cessa jamais de développer sa moto pour ne plus se battre cette fois que contre le chronomètre. En entourant sa machine d'une incroyable ambiance de secret, la marque a su augmenter son prestige et sa légende année après année malgré l'apparente facilité avec laquelle elle s'imposait sur tous les circuits. L'arrivée d'une nouvelle génération de machines japonaises, emmenée par Yamaha, à moteur 2-temps - jusqu'alors limités aux machines de petites cylindrées - oblige les italiens à s'appliquer. En 1973, ils présentèrent une nouvelle moto 4 cylindres pour faire face à la menace nippone, un objectif atteint pendant deux saisons jusqu'à ce qu'ils cèdent le titre en 1975 à la Yamaha avec Agostini. La disparution de MV des plus hautes marches du podium fut parallèle à celle des moteurs 4-temps qui ne gagneront qu'en 2002 lorsque le règlement leur sera de nouveau favorable.

Fiche technique

Moteur: 4-temps, 3 cylindres en ligne, 4 soupapes par cylindre.
Cylindrée: 498cc.
Refroidissement: par air.
Alimentation: 3 carburateur Dell'Orto de 31 mm.
Puissance: 82 ch.
Cadre: Double berceau en acier.
Suspension Av: Fourche télescopique conventionnelle MV.
Suspension Ar: Doubles amortisseurs MV.
Freins: Doubles tambours à l'avant et simple tambour à l'arrière.
Pneumatiques: Dunlop.

FREINS

Le système de frein de la MV Agusta n'était pas lui non plus particulièrement original puisque la machine conçue par les ingénieurs de Cascina Costa utilisait des freins à tambours double came à l'avant et simple came à l'arrière. Au cours de la dernière époque, toutefois, la marque commença à expérimenter les freins à disques, mais toujours actionnés par câbles.

CYLINDREE

[b]MV commença avec sa 3 cylindres en 500 comme le fera Yamaha quelques années plus tard pour lui prendre le titre: en engageant des machines de 350cc dont la cylindrée avait été augmentée. La première "500" 3 cylindres de MV avait une capacité exacte de 377cc qui fut, après avoir prouvé son efficacité, augmentée jusqu'a 420cc. Finalement, avec des côtes internes de 62,7 x 55 mm, il atteignait la cylindrée définitive de 498cc qui fut conservée jusqu'a son retrait de la compétition en 1975.


MOTEUR

MV commença avec les moteurs 3 cylindres dans la catégorie 350cc en 1965 et les adapta l'année suivante à la catégorie reine pour remplacer ainsi la 4 cylindres qui avait dominé depuis 1956. MV cherchait une moto plus aérodynamique et plus maniable et, en plus de réduire le nombre de cylindres, dessina pour cela un moteur de conception plus moderne avec un carter plus petit, un embrayage à sec et des dimensions générales beaucoup plus compactes.

PARTIE CYCLE

La periode hégémonique de MV en 500cc fut peu prolifique en innovations au niveau de la partie cycle des motos qui avaient abandonné définitivement les suspensions avant de types Earles et il faut attendre de longues années pour voir Yamaha révolutionner la suspension arrière avec son système de type monocross. La fourche télescopique et les doubles amortisseurs arrière restèrent inchangés tout au long de l'histoire de cette moto.
avatar
Admin
Admin

Messages : 186
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 50
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://spencer-1985.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum