BARROS Alex

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

BARROS Alex

Message  Admin le Ven 30 Juil - 11:18

Alex Barros

L'exception brésilienne

A quelques rares exceptions près, le continent sud-américain recense peu de vainqueur de Grand Prix. Le brésilien Alex Barros marque les Championnats du monde de vitesse grâce à une longue et riche carrière dans la catégorie reine.

Entre son premier Grand Prix disputé à Jarama en 1986 et sa derrière course MotoGP, à Valence en 2007, Alex Barros voue plus de vingt ans de sa vie aux Championnats du monde de vitesse. Et s'il n'a jamais réussi à décrocher de titre, le brésilien peut se targuer d'avoir marqué la catégorie reine de son sceau : 7 victoires, 32 podiums, 5 pole positions, 14 records du tour et 245 départs !
"Je m'en vais sans regret ni amertume", déclare Alex au soir de sa dernière course. "J'aurai pu repartir en Superbike, mais cela ne m'intéresse pas. J'ai fait de belle choses, il y  eu des moments difficiles... Comme dans la vie... Tout à une fin. J'ai des projets, et la chance de prendre ma retraire sans souffrir des séquelles d'une bléssure..."


GAGIVA, SUZUKI, HONDA, YAMAHA...
A l'idée d'évoquer ses meilleurs souvenirs, le brésiliens réfléchit longuement, puis lâche : "Il y en a trop. Il y a des victoires, mais aussi mes podiums avec le V2 Honda, ou ma 2ème place avec la 500 NSR face à la RCV de Rossi en 2002."
Arrivé en Grand Prix en 1986 dans la catégorie 80cc. Alex Barros gravit très vite les échelons pour se retrouver pilote d'usine Cagiva à tout juste 20 ans. Un parcours qu'il ne doit qu'à lui même. Il précise toutefois : Je n'oublie quand même pas ceux qui m'ont aidé à mes débuts, mon père qui m'a fait rouler sur des cyclomoteurs, mon oncle qui a aidé mon père à obtenir mon premier 50 Minarelli et Pedro Faus qui importait la marque Puch au Brésil et m'a offert ma première moto en me permettant de venir courir en Europe. Sans ceux, je ne serais jamais devenu pilote de Grand Prix.
Et quel pilote ! Cinq fois 4ème du classement générale de la catégorie reine (500 puis MotoGP), Barros a couru pour le compte de Cagiva, Suzuki, Honda et Yamaha. Un parcours unique pour ce garçon par ailleurs réputé pour sa rudesse au combat. "J'ai été agressif avec les pilotes qui l'étaient envers moi. Je ne me suis jamais laissé impréssionner."¨Personne n'a oublié le freinage suicide du brésilien sur Olivier Jacque lors du Grand Prix d'Allemagne 2002. En tête de la course, les deux hommes qui rêvent d'être les derniers vainqueurs sur une 500 2-temps finissent à plat ventre et offrent par la même occasion la victoire à la Honda RCV de Valentino Rossi. Cette même année, après avoir à son tour récupéré le V5 du premier constructeur mondial, Barros est celui qui, par deux fois met au pas la star italienne.



Sur la Honda NSR 500 N°7. Honda Pileri. GP d'Indonésie 1996 à Sentul. 2ème.

DU MOTOGP AU SBK
Recruté alors par Yamaha qui cherche un successeur à Max Biaggi, le pilote brésilien ne récolte pas les succès escomptés. La faute à une vilaine blessure qui compromet ses chances dès le début de saison. Engagé par la suite par le HRC, le vétéran des Grand Prix se classe 4ème en 2004 et 8ème l'année suivante, avec une dernière victoire à Estoril. En 2005, faute de proposition intéressante, Alex Barros passe en Superbike.


Avec 245 départs de GP, Alex Barros est le pilote le plus capé de l'histoire de la catégorie reine depuis la création des Championnats du monde, en 1949.

LE DERNIER ROUND
Au guidon de la Honda du team Ten Kate, Alex Barros n'obtient qu'une seule victoire et une 5ème place finale. Quand Ducati lui offre une des motos du team D'Antin, pour la sason 2007, le brésilien ne se fait pas prier. A 36 ans, le challenge est plus compliqué que prévu. Des problèmes techniques à répétitions et des tensions avec ses employeurs perturbent la sérénité habituelle. Alex se contente d'un podium au Mugello et d'une 10ème place au Championnat. C'est insuffisant pour donner envie de continuer à celui qui, après plus de vingt ans de Grand Prix, aspire à retrouver les siens.



En 2007, Alex Barros fait ses adieux à la course à l'issue d'une saison en MotoGP avec la Ducati du team D'Antin.

Alex Barros QUELQUES DATES
Né le 18 octobre 1970 à Sao Paulo, Brésil.

. 1976: premiere course de cyclomoteur, première victoire.
. 1986: première saison de Grand Prix 80cc, il se classe 16ème du Championnat du monde.
. 1989: 18ème du Championnat du monde 250 (Yamaha).
. 1990 à 1992: avec Cagiva, il se classe successivement 12ème, 13ème et 13ème du Championnat du monde 500 et obtient son premier podium aux Pays-bas en 1992.
. 1993 et 1994: avec Suzuki, il se classe successivement 6ème et 8ème du Championnat du monde 500 et obtient sa première victoire à Jarama en 1993.
. 1995 à 2001: avec différentes Honda, il se classe successivement 7ème, 4ème, 9ème, 5ème, 9ème, 4ème et 4ème du Championnat du monde 500.
. 2002: 4ème du Championnat du monde MotoGP (Honda).
. 2003: 9ème du Championnat du monde MotoGP (Yamaha).
. 2004: 4ème du Championnat du monde MotoGP (Honda).
. 2005: 8ème du Championnat du monde MotoGP (Honda) et dernière victoire en MotoGP, à Estoril.
. 2006: 5ème du Championnat du monde Superbike (Honda).
. 2007: 10ème du Championnat du monde MotoGP (Ducati).

Palmarès d'Alex Barros
. 7 victoires en Grand Prix 500 et MotoGP
avatar
Admin
Admin

Messages : 186
Date d'inscription : 26/05/2010
Age : 51
Localisation : Marseille

Voir le profil de l'utilisateur http://spencer-1985.forumzarbi.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum